Skip to main content

Transfert, le collectif PEROU et des architectes associées proposent un workshop de cinq jours « Navire Avenir – Prendre la mesure ». Cette étape de travail contribue au dossier instruit par le PEROU pour faire inscrire l’acte d’hospitalité au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité auprès de l’UNESCO. Il s’agit de tracer au sol le plan du navire à l’échelle 1 et documenter cette réalisation par un travail photographique et des témoignages. Un appel à participation est lancé, rendez-vous sur le site du 26 au 29 août durant les ouvertures habituelles. Bienvenue à bord !

Workshop du 25 au 29 août 2021, temps fort le 28 août à 19h Plus d’infos

Depuis plusieurs mois, le PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) instruit une requête visant à faire inscrire par l’UNESCO l’acte d’hospitalité au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il s’agit de remplir le formulaire ICH-01 dit « Liste de sauvegarde urgente », et de constituer les pièces requises. Transfert contribue à deux chapitres de cette instruction : « Navire Avenir » une recherche architecturale visant à construire un navire pour la Méditerranée et soutenir les gestes des marins sauveteurs et « Pour une hospitalité manifeste », recherche cinématographique menée par Image de ville (Aix-en-Provence) visant à rendre manifeste par l’image, l’acte d’hospitalité.

« Navire Avenir ». En ce moment même, au large de la Méditerranée, des marins sauveteurs sont à l’œuvre. Des hommes, des femmes, des enfants auront la vie sauvée grâce aux gestes de sauvetage, de soin, de bienveillance et d’amitié dispensés par ces équipiers. Dans la perspective de soutenir ces gestes et de les transmettre aux générations futures, le PEROU s’est engagé à les faire inscrire au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’enjeu de ce chantier est de réunir des opérateurs culturels européens pour construire un navire de sauvetage provisoirement nommé Avenir…

Le PEROU, avec l’architecte Charlotte Cauwer, fait escale sur le territoire de Transfert à Nantes, du 25 au 29 août 2021. Le workshop consiste à « prendre la mesure » du navire esquissé ces derniers mois en collaboration avec des marins sauveteurs, et de tracer collectivement l’emprise au sol de son pont principal de 65m sur 20m. Quels signes, quels mots, quelles couleurs déployer sur ce bâtiment afin qu’il apparaisse sur l’horizon maritime comme un navire-ami ? Quels signes, quels mots, quelles couleurs déployer dans les espaces de vie à bord afin de signifier notre fraternité aux rescapés et notre gratitude aux marins sauveteurs ?

Le workshop se décompose en deux perspectives et un temps fort, chacun.e peut participer :

  • Expérimentation dans l’espace : effectuer le tracé au sol du navire à échelle 1 et prendre la mesure des situations de vie que le pont pourra accueillir ;
  • Expérimentation dans les plans : intervenir dans le dessin actuel du navire, colorier, nommer, suggérer des signes, aménager… pour signifier notre amitié aux personnes rescapées et notre gratitude aux équipages.
  • Performance avec le public : samedi 28 août à 19h, des passagers montent à bord du navire et éprouvent sa grandeur avec leurs corps, des prises de vues aériennes et depuis le sol sont réalisées.

À l’issue du workshop, la contribution de Transfert sera transmise à l’équipe de conception du navire, qui rassemble toutes les autres contributions. Une maquette finale doit résulter de ce travail collaboratif. Au printemps 2022 au MuCEM à Marseille puis dans diverses institutions culturelles partenaires sera présentée une « œuvre manifeste », à savoir tous les travaux rassemblés (maquettes, plans, dessins, documents juridiques, stratégie économique, etc.) permettant de rendre pensable et possible la réalisation effective du navire. Alors pourra s’engager, grâce à la mobilisation de toutes et tous, le chantier de réalisation de l’Avenir.

« Navire Avenir – Prendre la mesure », workshop pour Transfert proposé par le PEROU et les architectes associées : Charlotte Cauwer, Anouk Degorce, Sabryn Daiki, Joane Cuny, Elisa Rey. Août 2021, piloté par Pick Up Production

Crédits photos : Jérémy Jéhanin