Cité fantasque et patchwork artistique.

Transfert est un parc qui sort de l’ordinaire. Apparu en 2018 sur la friche des anciens abattoirs de Rezé (aux portes de Nantes), Transfert est à la fois un village utopique, une place publique à échelle 1 et un espace convivial ouvert à l’expression artistique.

Laboratoire d’expérimentations urbaines et lieu d’accueil de résidences artistiques toute l’année, le site de Transfert se transforme en une oasis ouverte à tout·e·s (et gratuite) durant la saison estivale. Loisirs, jeux en plein air, spectacles, concerts, conférences, ateliers, bar et restaurant, étanchez votre soif de vie ici. Ou venez simplement chiller !

Entre amis, en famille ou en solitaire, découvrez un lieu à la scénographie unique, véritable patchwork assumé d’artistes et d’urbanistes. Déambulez sur le site au milieu de containers détournés, illustrés de nombreuses fresques, d’un bus à deux étages, de chapiteaux circassiens et même d’un bateau échoué (le célèbre Remorqueur, bien connu des noctambules nantais·e·s). Entre deux parties de pétanque endiablées, accusez votre mauvaise vue lors d’une partie de Mölkky, replongez en enfance en jouant aux billes dans notre Billoland ou empruntez un livre dans la caravane-bibliothèque.
Besoin d’une remise en forme après trop de télétravail ? Jouez au foot à Transfert ! Et lorsque le soleil commencera à chauffer, dirigez-vous vers les tout nouveaux jardins test !
On vous conseille de consulter régulièrement la programmation ou mieux, d’y aller la fleur au fusil pour se laisser surprendre !

LES ESPACES

Transfert est un lieu composite, un patchwork artistique unique nourri de (contre-)cultures et d’une accumulation d’expérimentations.

Situé au cœur d’un désert urbain né de la destruction d’une friche industrielle (les anciens abattoirs de Rezé), Transfert se construit sur un mille-feuille de références qui convoque de nombreux imaginaires : le caractère post-urbain à la « Mad max », l’imaginaire des ports industriels ou de la fête foraine, l’image de la ville dans la ville, de la « skyline », de la « street », la cité au milieu du désert à la « Burning man », l’autre côté du miroir…
La scénographie initiale du site est confiée en 2018 à Carmen Beillevaire et Eric Gauthier, qui pensent Transfert comme une place de village. Ils conçoivent ce site au milieu du désert, comme un point de rencontre, un lieu de création où chacun·e doit pouvoir trouver sa place. Accueillant aussi bien un bateau échoué, des chapiteaux, des conteneurs hauts comme des grattes-ciels, un bus à étages ou encore un cobra rafraîchisseur, ce mix de formes, de styles, d’installations et de matériaux (réemploi de métaux, de bois et d’essences brutes) s’associent pour proposer une diversité d’atmosphères et d’ambiances. Cette scénographie n’aurait pu voir le jour sans l’appui, le soutien et les compétences de nombreux artisans, artistes et techniciens (architectes, métallos, paysagistes, plasticien·ne·s, peintres, ingénieurs, constructeur·rice·s…). La nouvelle végétalisation du site et les jardins test offrent une fraîcheur bienvenue à ce désert aussi aride que créatif.

Découvrez le siteDécouvrez le site

LES HABITANT·E·S

Si le cadre de Transfert est agréable à vivre, il l’est aussi pour travailler.

L’association Pick Up Production, le studio d’imprimerie La Petite Frappe et le collectif Camping Sauvage, composé d’artistes accessoiristes, décorateurs et plasticiens, vivent et travaillent à Transfert toute l’année. 

En savoir plusEn savoir plus

LOUER / PRIVATISER LE LIEU

Transfert offre de nombreuses possibilités pour les personnes et structures souhaitant organiser des événements privés. Toutes les propositions sont ajustables et adaptables aux contraintes sanitaires.

En savoir plusEn savoir plus