SI vous êtes ici, c’est que vous avez scanné avec succès le QR code de l’arbre mytho-généalogique. Vous trouverez ci-dessous les différentes bandes-sons qui y sont associées. Cet arbre est le nombril du futur quartier en tant que cicatrice (trace physique) du cordon ombilical (lien), entre le passé et le futur. Planté le 12 mars 2020 vers 15h36, sur le site du futur quartier de Pirmil-les-Isles, l’arbre est aussi :

Un témoin du passé

L’arbre mytho-généalogique dresse le portrait psychanalytique du futur quartier de Pirmil-les-Isles au travers de ses 10 ancêtres, représentés par 10 chaises de maître-nageur, identifiables par leurs médaillons. Les cannes à pêche symbolisent le message que chaque ancêtre adresse au futur nouveau né. L’audio-description du contexte familial, dans lequel va naître le quartier en gestation, est disponible par « flashage » des QR codes visibles au pied de la structure.

Un tuteur pour le présent de demain

Appelé à disparaître lorsque l’arbre tiendra seul sur ses pieds, le tuteur, dans sa dimension architecturée, est un support pour imaginer, dès aujourd’hui, les usages de l’espace public
dans le monde de demain et même d’après-demain. Ainsi, l’arbre et le nouveau quartier prennent racine en même temps.

Un objet du futur proche

Mobilier urbain ? Place publique du futur quartier ?
Les chaises de maître-nageur symbolisent le fait que le quartier en gestation a su se jeter à l’eau en toute sécurité, dans une urbanité réinventée, malgré la menace de montée des eaux.

Un guide pour le futur lointain

Arbre à palabres ? Signal urbain ? Lieu propice à la tenue de rituels ?
Sculpture végétale tressée en forme de baobab de mangrove, l’arbre deviendra un guide spirituel, un prophète de l’Arbrisme. Et si tout se passe bien, le baobab tressé devrait être encore là, même quand le quartier de Pirmil-les-Isles arrivera en fin de vie, vers 2121.

AUDIO N°1

AUDIO N°2

AUDIO N°3

AUDIO N°4

AUDIO N°5

AUDIO N°6

AUDIO N°7

AUDIO N°8

AUDIO N°9

AUDIO N°10

L’arbre mytho-généalogique est une piste de traitement de l’ANPU, Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine, suite à l’invitation de Transfert à coucher sur le divan le territoire des anciens abattoirs situés à Rezé, afin de l’accompagner dans l’accouchement de sa future ZAC.

Bandes sons :
Voix : Jean-Benoit Poirier
Enregistrement : Sylvain Robert

Les médaillons ont été réalisés en collaboration
avec l’UFP de Rezé, service éducatif de remobilisation de l’association Étape Jeune